18610071_marie_32     Ne cherchez pas la reproduction fidèle  de la mémoire de France , la Demoiselle  à tout compris .

Si elle s'est emparée de cette page d'une histoire qui n'est pas la sienne c'est avant tout pour y décrire son univers à elle . Du coup , elle prend un malin plaisir à nous faire tournoyer au dessus du piège de la reconstitution historique dés les premières minutes . Puis  avec la même jouissance de nous en arracher à grands renforts de mélopées rock n' roll  le plan d'aprés .

Surprise .Versailles speaks english , Versailles grignotte LADUREE , danse  sur SIOUXSIE and the BANSHEES , chasse à courre sur PHOENIX , aime sur BOW WOW WOW ,Versailles brille sur NEW ORDER puis  Versailles tombe sur THE CURE ...

C'est à travers le regard de la belle dauphine  que la Princesse américaine narre sa Reine . Sa sensibilité , ses amitiés , sa passion furtive pour ce joli " sujet" suédois , pour les étoffes chattoyantes  , les décors  flamboyants, l'opéra champètre ( ahhh ce bustier toile de JOUY ...) Le petit TRIANON , tout droit sorti d'un conte de fées. Merveilleuse et  juvénile  Marie-antoinette, gracile Kirsten Dunst .  Ailleurs Le Peuple gronde , SOFIA ne l'oublie jamais mais SOFIA n'est pas là pour ça... 

-" Et à part ça ? non rien ! ... AH , si ,  j'suis allée au ciné  cet aprés-m... Drôle mon thé à la rose à pas le même goût que d'habitude ..."24_mai_012